42 classes fermées : pourquoi l'académie de Montpellier affiche un record de fermetures en France

  • L'académie de Montpellier compte 42 classes fermées à cause du Covid, soit l'académie qui a fermé le plus de classes en France à ce jour.
    L'académie de Montpellier compte 42 classes fermées à cause du Covid, soit l'académie qui a fermé le plus de classes en France à ce jour. Midi Libre - ALEXIS BETHUNE
Publié le

Parmi toutes les académies scolaires de France, celle de Montpellier arrive en tête... des classes fermées pour cause de Covid-19. Un chiffre étonnant au vu de la situation sanitaire dans la zone. La rectrice de Montpellier avance des éléments d'explication.

Alors que ce vendredi 22 janvier, une carte dévoile le nombre de classes fermées dans chaque académie à cause du Covid-19, l'académie de Montpellier se démarque, en affichant un chiffre de 42 classes fermées à ce jour. Ce chiffre en fait la zone la plus touchée, devant l'académie de Lille, qui affiche 34 fermetures de classes et celle de Paris (32).

Médaille d'argent pour l'@AcLille dans les fermetures de classes pour #COVID19: 34 (Montpellier 42). pic.twitter.com/knSubNiMZ2

— Antoine Maes (@AntoineMaes) January 22, 2021

Ce chiffre apparaît bien disproportionné par rapport à la situation sanitaire de l'ex Languedoc-Roussillon. Pour expliquer cette dichotomie, Sophie Béjean avance une explication.

"Application rigoureuse des mesures"

"C’est probablement grâce à une plus grande prudence de notre part et une application rigoureuse des mesures. Car en réalité, le taux de positivité est plutôt moindre que la moyenne nationale. Mais il arrive que nous décidions de fermer une classe pour un cas au lieu de trois comme le dicte la règle", explique la rectrice d'académie.

L'académie prend également en compte les personnels concernés par une contamination. Car ils ont un impact direct sur le bon fonctionnement de l'établissement, ce qui peut, selon Sophie Béjean, justifier des fermetures.

"Sans vie scolaire ou sans restauration scolaire cela ne peut pas “tourner”. C’est aussi pour cela que nous avons dû fermer un collège : des cas contacts avaient été observés chez le personnel de la restauration. Du coup, cela fait beaucoup de classes fermées en même temps ! Mais nous préférons isoler plus tôt que constater, ensuite, un vrai foyer dans un établissement !"

Des taux d'incidences plus faibles que dans d'autres zones

Les fermetures de classes ne correspondent donc pas à une plus forte circulation du virus dans la zone, en témoignent les taux d'incidence rapportés sur le portail Géodes, qui permet d'observer l'évolution de l'épidémie.

Dans l'Hérault, soit le département le plus touché de l'académie, celui-ci est en effet de 173,4 pour 100 000 habitants. A titre de comparaison, l'académie de Nancy, dans une zone particulièrement touchée par le virus, n'affiche que 3 fermetures de classes à ce jour, mais se situe à un taux d'incidence bien plus élevé, avec 225,8 cas pour 100 000 habitants.

Midi Libre
Voir les commentaires
L'immobilier à Montpellier

248000 €

Nous vous proposons un T3 de 63.95 m2, composé de 2 chambres, l'une de 12m2[...]

259000 €

Montpellier Sud, nouvel écoquartier de la Restanque. Ce T2 de 42 m2, en der[...]

599000 €

REF 58183 contact au - Appartement T4 neuf de 91m² en étage avec terrasse [...]

Toutes les annonces immobilières de Montpellier
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (33)
nostalgie 34 Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 14:20

le couvre-feu ne sert a rien, faut faire ça dans la journée , ça bouge davantage le soir moins de monde dehors

gebe69 Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 13:01

Il vaut mieux laisser les familles se contaminer entre elles, puis contaminer les autres sur le lieu de travail. Les enseignants félicités par le président n'ont certainement pas le courage ou la vocation du personnel soignant, mais doivent bien toucher quelques primes pour leur dangereux télétravail.
Pensez à ses gamins, collégiens ou lycéens en pleine déprime, mais cette génération réglera certainement ses comptes après, quand se sera à leur tour de décider.

Isatin Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 20:46

Je ne pense pas que les enseignants touchent une prime pour travailler dans ces conditions actuellement et je vous trouve bien irrespectueux à leur égard !
De plus, je suppose que vous n'avez pas de famille pour souhaiter qu'elles se contaminent !
Enfin, j'espère que vous ne souhaitez pas enterrer votre fils, fille, ...

Lodace Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 10:58

Pour une fois que Montpellier est bien placé, c'est au mauvais endroit.
J'arrive à me demander si nos dirigeants ont suivi un cursus normal pour ne pas savoir qu'aucun geste barrière n'est respecté dans une cour d'école. Merci à eux d'aider à la propagation du virus.

Isatin Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 11:21

Ca l'est encore moins dans les salles de classe et les couloirs, où même le mètre de distanciation n'est pas possible avec un effectif complet !

Anonyme163333 Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 10:29

Fermer une classe pour un seul cas de COVID 19 est une mesure manifestement disproportionné d’autant que des mesures restrictives lors des temps de restauration et de pause ont été prises depuis la rentrée. Le brassage a été limité.
Dans une entreprise ou un établissement médico social, le dépistage est réalisé sur l’identification fine des cas contacts avant un dépistage.

Isatin Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 10:44

Vous vous proposez pour aller prendre en charge cette classe et prendre des risques à la place des enseignants et autres encadrants ?

Si vous travailliez dans une école, vous sauriez que le brassage est presque inévitables avec des groupes complets, et que les parents remettent hélas leurs enfants en classe avec des symptômes.

Anonyme163333 Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 11:05

Trouvez vous normal de suspendre la scolarité des jeunes déjà mise à mal par ces deux années scolaires et la pandémie (le niveau des acquis est repéré problématique au collège et au lycée où les programmes n’ont pas été vus si ce n’est dans des conditions ubuesques) ?

Dans les établissements médico sociaux, le dépistage est assuré de manière rigoureuse par les autorités et les responsables des établissements qui ne sont pas fermés dans la plupart des cas.
Professionnels et résidents sont dépistés de la même manière.

Parent de collégien, le collège a pris des mesures limitatives effectives : pas de repas inter classe, récréation à distance etc.

Donc sans céder à la démagogie, si notre académie a des chiffres de fermeture plus élevés que dans la région Est, c’est manifestement un indicateur révélateur de pratiques différentes et donc problématiques.

Une entreprise est elle fermée en totalité pour un seul cas de COVID-19 ? J’en doute fortement...
Mon environnement professionnel a déjà fait l’objet d’identification de cas contacts à plusieurs reprises qui ont été placés immédiatement en télétravail et sans fermeture de la totalité des directions ou services.

Isatin Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 11:20

L'école, ce n'est pas uniquement le collège et le lycée (la situation étant bien plus grave dans les écoles que le secondaire), et vos demandes ne sont pas incompatibles avec les miennes : la classe en demi-groupes et, en fonction de ce qu'il est possible d'organiser à côté et de l'indisponibilité réelle des parents, soit des activités dans un autre lieu soit la classe à la maison.

Et ... pourquoi souhaiter aux autres (les enseignants, les adultes des écoles) ce que vous n'acceptez pas pour vous : prendre des risques de contamination qui pourraient être évités ?

Négocions Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 12:57

Il est tout à fait normal de fermer des écoles ou des classes s'il y a des cas à l'intérieur. Bien sûr c'est regrettable pour les enfants (et les parents), mais ce n'est que pour une courte durée, et il faut penser que beaucoup de pays n'ont pas rouvert les écoles, alors que la France consent à faire prendre des risques à la collectivité pour garder les écoles ouvertes.

Isatin Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 10:10

Pourquoi ?
Parce que, jusqu'ici, en primaire, on faisait l'autruche quand il y avait un cas, et on laissait les élèves et les adultes dans le bouillon de culture.
Parce que, c'était bien connu, le virus s'arrêtait à la porte des écoles, dans lesquelles les règles minimum de distanciation partout ailleurs valables n'avaient pas lieu d'être !
Tout ça parce qu'on a besoin d'une garderie pour que les parents aillent au travail ... alors qu'une majorité d'élèves de la région n'a pas ses deux parents qui travaillent et, surtout, qui travaillent à l'extérieur ! Donc ils pourraient les garder à la maison quand un cas est détecté dans leur classe ou qu'ils sont eux-mêmes malades.
Mais les parents n'ont aucune obligation hormis l'obligation morale de ne pas envoyer leurs enfants malades à l'école ... qu'ils ne respectent pas en majorité, parce que ça les arrange que quelqu'un d'autre les gère, quitte à ce que ça mette tout le monde en danger.

Allez, courage, instaurez dès maintenant des demi groupes en maternelle et en primaire afin d'éviter la fermeture totale très bientôt !
Ce n'est pas un échec, c'est une décision intelligente qui pourrait éviter le reconfinement.

casoar Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 08:05

Cela serait une bonne décision, un simple constat les soignants de tous âges devraient être prioritaires afin d'être immunisés pour pouvoir soigner les autres, ce n'est pas le cas ,voir le contrôle aux frontières etc,etc.

Anonyme163741 Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 22:02

Beaucoup sur ses forum devrait faire partie du gouvernement pour prendre les bonnes décisions ....

LionSinge Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 23:48

@Anonyme163741: Pas faux !

Négocions Il y a 1 mois Le 23/01/2021 à 07:30

Pitié, non !

GrrvivementTGlablatte Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 20:58

@avecpapierlevisionnaire: ça fait combien d'année que tu radote? depuis 2003 il me semble, je jubile, tiens bon. ne lache rien.

avecpapier Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 20:26

Coronavirus : Taisez-vous dans le métro, recommande l’Académie de médecine
EPIDEMIE Le port du masque dans les transports en commun « doit s’accompagner d’une précaution très simple : éviter de parler et de téléphoner »

par contre le clavier reste autorisé .

Valand Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 20:59

si la prise en charge ds salaires n etaint pas a 100% on serait comme les autres regions, le souci du Sud sont ceux du Nord qui sont venus se la couler douce

Bvn Il y a 1 mois Le 22/01/2021 à 19:56

Plus on tarde à réagir et plus on va droit ds le mur.....