Disparition de Delphine Jubillar dans le Tarn : des plongeurs sondent un cours d'eau depuis lundi

  • Depuis un mois, de nombreuses recherches sont engagées dans le Tarn pour tenter de retrouver Delphine Jubillar.
    Depuis un mois, de nombreuses recherches sont engagées dans le Tarn pour tenter de retrouver Delphine Jubillar. MAXPPP - DENISE ROSSANO
Publié le , mis à jour

Depuis lundi 18 janvier, des plongeurs de la gendarmerie sondent une rivière près de Cagnac-les-Mines, dans le Tarn, en Occitanie. Ces nouvelles recherches s'inscrivent dans le cadre de la disparition de Delphine Jubillar, une jeune mère de famille âgée de 33 ans, qui n'a plus donné signe de vie depuis la mi-décembre. 

Alors que jour après jour, le mystère continue de s'épaissir autour de la disparition de Delphine Jubillar, une infirmière âgée de 33 ans et maman de deux enfants en bas âge, de nouvelles recherches ont été entreprises ce lundi 18 janvier du côté de Cagnac-les-Mines, comme le révèlent nos confrères de La Dépêche du Midi.

Des plongeurs dépêchés sur place

Comme le rapportent également nos confrères de BFMTV, une équipe de cinq plongeurs de la gendarmerie a sondé la rivière dans la matinée au niveau du pont de Marssac, une commune située à une vingtaine de kilomètres de l'endroit où la jeune femme a disparu de son domicile dans la nuit du 15 au 16 décembre dernier.

Aucune trace de la jeune maman depuis un mois

Ce lundi, les recherches n’ont rien donné de probant. Ce mardi 19 janvier, les plongeurs vont poursuivre leurs investigations.

En dépit de nombreux moyens engagés pour tenter de retrouver la trentenaire, Delphine Jubillar reste introuvable. La battue citoyenne qui avait rassemblé près de 2 000 personnes avait permis de mettre à jour plusieurs objets.

Plusieurs fouilles ont été également organisées au domicile du couple. Une information judiciaire pour "arrestation, enlèvement, détention ou séquestration arbitraire" est ouverte

 

Sur le même sujet