Coronavirus : les remontées mécaniques pourraient rester fermées pour les vacances d'hiver

  • Les remontées mécaniques sont fermées depuis les vacances de Noël.
    Les remontées mécaniques sont fermées depuis les vacances de Noël. MAXPPP - Anabelle Gallotti
Publié le , mis à jour

Selon une information publiée par Le Monde, le gouvernement envisage de prolonger la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de sports d'hiver. Le spectre d'une saison blanche à quinze jours du début des vacances d'hiver se précise.

Alors que le gouvernement se réunira ce mercredi 20 janvier en Conseil de défense pour évoquer, comme chaque semaine, l'évolution de la situation sanitaire liée à la crise du Covid-19 en France, l'exécutif s'apprêterait à prolonger à nouveau la fermeture des remontées mécaniques dans les stations de sports d'hiver. Le Premier ministre annoncera au plus tard le sort réservé aux domaines skiables lors du point d'étape avec la presse ce jeudi 21 janvier.

Pour rappel, les stations de ski sont ouvertes au public. Seules les remontées mécaniques sont fermées ne permettant pas de pratiquer du ski alpin. En revanche, il est possible de faire du ski de fond ou de randonnées, des raquettes, de la luge. 

Une année blanche s’annonce pour le ski français. Au sommet de l’Etat, plusieurs sources affirment que « la situation sanitaire » ne permet pas d’envisager une réouverture des remontées mécaniques, début février, dans l’optique des vacances scolaires. https://t.co/2semOuj6GM

— Le Monde (@lemondefr) January 18, 2021

Le spectre d'une saison blanche

En effet, la perspective d'une réouverture le 20 janvier, évoquée après les fêtes de Noël, est à mettre aux oubliettes. Comme les restaurateurs et les cafetiers dont la date butoire a été repoussée, les professionnels de la montagne sont soumis à la même contrainte.

Selon nos confrères du Monde, le gouvernement n'envisage pas de réouverture, début février, dans l’optique des vacances scolaires. "Plusieurs sources affirment que la situation sanitaire ne permet pas d’envisager un tel scénario". 

"Pas question de privilégier les enjeux économiques aux enjeux sanitaires"

La France demeure toujours sur un plateau haut, "avec près de 20 000 cas de contamination par jour, et des services hospitaliers toujours sous tension, donc il faut rester vigilant", prévient-on du côté au sommet de l'Etat. "Pas question de privilégier les enjeux économiques aux enjeux sanitaires", a confirmé Jean Castex, lundi 17 janvier dans l’émission "C à vous", sur France 5.

Doit-on sacrifier la qualité de vie de millions de personnes pour sauver la vie de quelques milliers d’autres ?
Le Premier ministre @JeanCastex répond à la question de #PatrickCohen en évoquant la situation des restaurateurs, du monde de la culture et des stations de ski \u2b07\ufe0f pic.twitter.com/DeoFHMtlo0

— C à vous (@cavousf5) January 18, 2021

Les professionnels inquiets

Une situation qui inquiète fortement les professionnels pour qui les vacances d'hiver sont une période clé de la saison. Et, qui vent debout, réclament une réouverture la plus rapide.

Une nouvelle date butoir, à laquelle la réouverture des remontées mécaniques sera réétudiée, devrait être communiquée à l'issue d'un énième conseil de défense sanitaire qui doit se tenir mercredi. 

Carole Delga monte au créneau

Dans les colonnes de 20 Minutes, la présidente de la Région, Carole Delga, plaide pour une réouverture. "Il faut rouvrir le plus rapidement possible les stations de ski. Je ne comprends pas leur fermeture, alors que c’est en extérieur, que les gens portent des gants et des masques et qu’ils ne sont pas collés les uns aux autres".

« Il faut rouvrir rapidement les stations de ski », plaide Carole Delga https://t.co/eSHiL6jdg8

— 20 Minutes (@20Minutes) January 18, 2021

 

Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (52)
bardois 70 Il y a 1 mois Le 20/01/2021 à 09:40

Les remontées mécaniques ne fonctionnent pas, d'accord mais la pratique du ski de descente n'est pas interdite. Il n'est pas interdit de remonter à pied. Quand je fais l'Alpe d'huez à vélo personne ne me tire en montant et j'apprécie d'autant plus la descente.

boulette 34 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 23:10

Normal, puisque restos, discothèques, ciné, etc etc sont fermés, imaginez qu'ils ouvrent les stations avec le monde aglutiné comme un essaim d'abeille aux remontés mécaniques .... Ça n'aurait pas de sens

Anonyme151120 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 21:02

josiane Balasko,,,alias Carole delga qui ne sera plus presidente de la région occitanie très prochainement...ne peu pas chausser ses skis aux angles ou elle a un appartement au pied des pistes...c com ça...merchi covid,,,très heureux pour ce loisirs de riche qui ne sert à rien, ,beaucoup de professionnel vont y laisser des plumes....leur banquier va bientôt les appeler...

Anonyme196345 Il y a 1 mois Le 20/01/2021 à 00:38

Seriez-vous jaloux ?
Certaines personnes aiment skier, c'est leur droit.
Elles ne vous demandent pas de payer leur séjour...

Anonyme250698 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 20:15

"Pas question de privilégier les enjeux économiques aux enjeux sanitaires" Ah et pourquoi on est pas confinés alors?

Café Noir Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 17:48

La planète et ses petits lapins blancs disent merci.

BlancDeBlanc Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 13:22

Des régions entières (Nord , Lorraine, etc.) ont survécu à la disparition définitive et brutale de millions d'emplois (sidérurgie, mines, pétrole de Reichstett , mines de potasse , agriculteurs ,etc.). La France survivra aussi à la disparition des stations de ski . La montagne défigurée s'en portera mieux , et au lieu de s’encanailler dans les night-clubs de Megève, Chamonix, "Val Tho" , "Val d'Is" , La Plagne, Courchevel , etc...les bobos aisés s'éclateront à Agde , à Palavas, à Nice ou à Cannes. Pour les moins fortunés, il restera la montagne en été , à la marche, casse-croûte dans le sac-à dos. Les pleureuses continueront de pleurer, et les autres penseront "chacun(e) pour soi". What else ?

Pablo34 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 13:47

Je partage à 100% votre avis en tout cas certains ont bien de la chance de penser aux vacances, les 1ers a pleurnicher.

olivier04 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 13:53

@BlancDeBlanc
On peut skier pour bien moins que 3000€ la semaine et cela ne concerne pas que les classes aisées!!
votre discours transpire une gauche malsaine qui se cache derrière l'écologie!

BlancDeBlanc Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 15:01

@olivier04 : donnez nous le prix d'une SEULE journée de remontée dans les Alpes , et nous verrons si c'est de l'écolo-gauchisme malsain ( à multiplier par 3 ou 4 ou 5 si vous partez en famille). Dans les principales stations françaises que j'ai citées, vous pourrez difficilement skier sous les 1 200 € /semaine (matériel + combinaisons + transports + location + repas+forfaits etc..). Vous avez raison: un smic /semaine c'est du gauchisme malsain...:). C'est vrai que les ""CSP -"" peuvent toujours skier dans les Vosges, à condition de loger dans un camping-car , de manger des sandwichs et de remonter à pieds. C'est effectivement possible. ..:)

gepad Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 13:13

Bonjour la relecture du titre sans correction de l'orthographe...

Prétac² Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 12:24

M'en fou, je fais du ski de fond !

Adoré Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 12:12

C’est déjà décide ..., ils n’ouvriront. Pas
Quel gâchis .... et quelle misère

Anonyme180455 Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 10:21

@BlancDeBlanc , ou comment écrire pour ne rien dire !!!.

BlancDeBlanc Il y a 1 mois Le 19/01/2021 à 13:25

@Anonyme180455 : votre réponse est très intéressante. HA-HA ..!...MDR