États-Unis : Donald Trump estime que son discours du 6 janvier était totalement "approprié"

  • Le président sortant n'a toujours pas reconnu la victoire de Joe Biden.
    Le président sortant n'a toujours pas reconnu la victoire de Joe Biden. maxppp - Samuel Corum / POOL
Publié le

Donald Trump, qui fait l'objet d'une procédure de destitution pour "incitation à l'insurrection", a nié mardi toute responsabilité dans les violences commises mercredi dernier par ses partisans au Capitole et a affirmé que le discours qu'il a prononcé peu avant était "approprié".

Le président sortant, dont le mandat s'achève dans huit jours, avait exhorté la foule à marcher sur le Capitole et à se battre, alors que les parlementaires étaient en train de certifier le résultat de l'élection présidentielle du 3 novembre remportée par Joe Biden.

Si vous lisez mon discours (...), ce que j'ai dit était tout à fait approprié

"Si vous lisez mon discours (...), ce que j'ai dit était tout à fait approprié", a-t-il déclaré à la presse.

Ils (des tiers non identifiés, ndlr) ont analysé mon discours et mes propos, et mon dernier paragraphe, ma dernière phrase, et tout le monde (...) a pensé que c'était tout à fait approprié

"Ils (des tiers non identifiés, ndlr) ont analysé mon discours et mes propos, et mon dernier paragraphe, ma dernière phrase, et tout le monde (...) a pensé que c'était tout à fait approprié", a poursuivi Donald Trump, qui s'exprimait sur la base aérienne d'Andrews, avant de se rendre au Texas pour apposer sa signature sur le mur édifié à la frontière mexicaine qui était l'un de ses principales promesses électorales de 2016.

Une mise en accusation prévue pour mercredi

Les élus démocrates de la Chambre des représentants comptent voter sa mise en accusation mercredi, ce qui ferait de lui le seul président des Etats-Unis à avoir fait l'objet de deux procédures de destitution.

L'ancien magnat de l'immobilier ne s'était pas exprimé publiquement depuis les violences de la semaine dernière, qui ont fait cinq morts. Il les a toutefois condamnées par le biais d'une vidéo diffusée jeudi, mais n'a toujours pas reconnu la victoire électorale de Joe Biden.

Le président, que Twitter et Facebook ont banni après l'intrusion de ses partisans au Capitole, a en outre reproché mardi aux géants du numérique de semer la discorde.

Je pense que la Big Tech fait une chose horrible contre notre pays et à notre pays, et je pense que ce sera une erreur catastrophique pour eux. Ils divisent et divisent encore

"Je pense que la Big Tech fait une chose horrible contre notre pays et à notre pays, et je pense que ce sera une erreur catastrophique pour eux. Ils divisent et divisent encore", a-t-il ajouté.

Midi Libre
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (21)
_DOSAN Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 20:47

Et dire qu'il y a des prétendus défenseurs des valeurs françaises pour encenser ce type.
Là, j'avoue que j'atteins mon seuil d'incompétence intellectuelle.
Faut dire qu'il est bien bas, ce qui montre à quel point ces gens-là sont bas (comprenne qui pourra… ou voudra).

Allegro Veneziano ! Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 22:57

Il y a toujours eu des fanatiques en France !

_DOSAN Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 18:49

Il veut finir son règne en apothéose : les exécutions se multiplient.
Une façon infantile de dire : na ! Je vous enchose !
Le gamin frustré et humilié se venge sur ce qui ne peut rien contre lui.
Lamentable…

Allegro Veneziano ! Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 20:00

"le dispositif de sécurité de la passation de pouvoir se met en place à Washington D.C.
La preuve avec le déploiement massif de soldats de la Garde nationale.
Ces militaires, qui sont en réalité les troupes de réserve de l’armée américaine et qui sont d’ordinaire mobilisés en cas d’émeutes ou de catastrophe naturelle, ont en effet pris place par milliers dans les rues de la capitale fédérale des États-Unis.
le dispositif de sécurité de la passation de pouvoir se met en place à Washington D.C. La preuve avec le déploiement massif de soldats de la Garde nationale.
Cette force militaire intérieure protège désormais les lieux avec des hommes gilets pare-balles et uniforme de combat, et ce jusque dans les couloirs du Capitole, où des centaines d’entre eux ont été photographiés dormant à même le sol au petit matin, arme à la main

breizou Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 11:51

Le mal personnifié .

Allegro Veneziano ! Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 10:37

Pour notre éminent "Défenseur Du Droit"
"Le ministère américain de la Justice anticipe des “centaines d’inculpations” dans les mois à venir, dont certaines pour “sédition” et “complot”, après les violences au Capitole, envahi par des pro-Donald Trump...."
Source = le procureur fédéral de Washington....

Allegro Veneziano ! Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 10:56

"Une cellule composée de procureurs expérimentés dans les dossiers de sécurité nationale et de corruption a été formée pour préparer des poursuites de ce type, qui sont passibles de peines pouvant aller jusqu’à 20 ans de prison"

Corou Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 07:07

Ne parlons plus de lui

cjldomi Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 06:29

Avec toutes les armes qui circulent aux usa pas une pour le flinguer, dommage on aurait gagné du temps.

Anonyme196345 Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 20:33

Mais que fait Twitter ?

L.E.F Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 01:23

C'est le nouveau Benny Hill !

Pokoi Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 01:15

Vive le Président Trump, merci à lui de ne pas avoir déclarer de guerre contrairement à tous ses prédécesseurs, d'avoir créer des millions d'emploi notamment pour toutes les minorités, d'avoir fait tomber les masques, c'est le cas de le dire, de tous les corrompus de l'oligarchie soi-disant progressiste.

L.E.F Il y a 1 mois Le 13/01/2021 à 01:25

C'était pas le moment de faire tomber les masques...mdr !

Négocions Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 21:43

Il a raison de se défendre: les accusés ont le droit de faire entendre leurs arguments, aussi grave que soit le crime dont ils sont suspectés.

Anonyme250698 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 20:35

J’espère qu'il va pas lâcher l'affaire c'est trop drôle xD