Couvre-feu national à 18 h, confinement le week-end ou reconfinement total : les trois scénarios à l'étude

  • Un nouveau conseil de défense se réunira ce mercredi 13 janvier, pour débattre de la stratégie à adopter face au rebond épidémique.
    Un nouveau conseil de défense se réunira ce mercredi 13 janvier, pour débattre de la stratégie à adopter face au rebond épidémique. MAXPPP -
Publié le , mis à jour

Mercredi 13 janvier, le gouvernement se réunit autour d'un nouveau conseil de défense sanitaire, à la veille d'une nouvelle prise de parole officielle. Quels sont les scénarios possibles pour la France, face au rebond épidémique ?

Ce mardi 12 janvier, il y a désormais officiellement 25 départements français en couvre-feu de 18 h à 6 h. Mais qu'en sera-t-il à partir de la semaine prochaine ? C'est la question que va devoir débattre le conseil de défense sanitaire réuni mercredi 13 janvier, alors que le président du Conseil scientifique doit remettre ce mardi un rapport à l'Elysée, sur l'efficacité de cette mesure.

Quels départements sont sur la sellette ?

Si trois scénarios sont avancés (lire ci-dessous), il se pourrait également que le gouvernement choisisse plutôt de ne pas annoncer de nouvelles mesures cette semaine, pour se laisser quelques jours de plus pour choisir la meilleure stratégie à adopter.

Ce scénario laisserait donc en l'état le couvre-feu anticipé dans les département où cela a été acté et permettrait aux préfets, après concertation avec les élus locaux, de placer les territoires sous tension, au régime du couvre-feu dès 18 h. 

Selon le Parisien, les départements qui pourraient basculer sont la Haute-Savoie, l'Yonne mais aussi les Deux-Sèvres où le taux d'incidence apparaît particulièrement élevé.

Un reconfinement national 

Selon plusieurs sources, trois scénarios seraient à l'étude pour faire face au rebond épidémique d'après les fêtes de fin d'année et à l'arrivée du variant britannique du Covid-19, qui sème le chaos en Angleterre et dont plusieurs foyers épidémiques ont été repérés en France.

Parmi ces scénarios, celui du reconfinement national, qui commence à faire de plus en plus de bruit. À ce sujet, le gouvernement ne ferme pas totalement la porte, mais présente cette option comme le "dernier recours". C'est en tout cas le message qu'a fait passer Jean Castex, le Premier ministre, lors de la réunion "comité de suivi parlementaire" qui s'est tenue lundi 11 janvier.

Selon BFM, la question d'un reconfinement local pourra être posée également, et les commerces "non-essentiels" pourraient être amenés à fermer de nouveau leurs portes. 

Un couvre-feu national dès 18 h

Concernant la généralisation du couvre-feu avancé à 18 h, c'est pour l'heure le scénario le plus probable. D'ailleurs, ce mardi, le président du Conseil scientifique Jean-François Delfraissy doit remettre un rapport sur l'impact du couvre-feu à 18 h à Emmanuel Macron, en prévision du conseil de défense sanitaire du lendemain.

Cette mesure semble selon les sources évoquées par BFM, la plus probable à cette heure-ci. Par ailleurs, LCI rapporte que rendre le couvre-feu national dès 18 h permettrait à l'exécutif de revenir à des mesures généralisées à l'ensemble du territoire, permettant ainsi davantage de lisibilité. 

Quelle efficacité pour ce couvre-feu ?

C'est un peu la question déterminante. Le couvre-feu à 18 h est-il efficace ? Ce qui est sûr, c'est qu'il ne fait pas l'unanimité, de nombreux élus s'élevant contre l'engorgement provoqué notamment dans les magasins pour que les gens qui travaillent puissent faire leurs courses avant de rentrer chez eux. 

Chez les scientifiques non plus, on n'est pas tout à fait d'accord sur l'efficacité de la mesure. Au Parisien, l'épidémiologiste Catherine Hill, confie : "Un couvre-feu avancé à 18 heures ne changera grand-chose. Cela va embêter les gens et ne va pas beaucoup réduire le nombre de personnes qui se croisent, et qui se contaminent". 

Pascal Crepey, enseignant-chercheur à l'EHESP estime au contraire que le couvre-feu dès 18 h peut freiner l'épidémie. Il explique à LCI : "Il permet a priori d'éviter encore un peu plus ces contacts sociaux que l'on peut avoir avec nos amis. Il a évité que l'on puisse aller prendre un verre chez les uns ou chez les autres, juste après le travail".

Un couvre-feu et un confinement partiel

Il s'agirait de maintenir le couvre-feu à 18 h, tout en ajoutant à la mesure un reconfinement total, uniquement les week-ends, afin de limiter totalement les déplacements, alors que certains Français profitent de ces deux jours de repos pour se déplacer ou voir de la famille.

Le gouvernement va sans doute acter la décision ce mercredi, lors du conseil de défense sanitaire, et une annonce pourrait être faite, selon la direction prise par l'exécutif, dans les prochains jours, probablement jeudi, lors d'une prise de parole du Premier ministre ou du ministre de la Santé.

Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (34)
Anonyme161964 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 20:41

C'est à l'étude, comme le reste.

LesRipoublicains Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 16:58

A y réfléchir, un bon confinement est moins restrictif qu'un couvre feu à 18h00.
Avec le confinement et le bout de torchon dérogatoire, on peut sortir faire ses courses jusqu'aux fermetures des magasins à 21h00.
Les grandes surfaces n'ont pas encore réagi ... bizarre !

Négocions Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 15:52

Je pense qu'il y aura peut-être bien un rereconfinement, mais qu'on l'appellera autrement, par exemple "couvre-feu toute la journée".

golgoth30 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 15:16

Il faut être clair.
Le vaccin est en train de se mettre en place,
mais tout doucement histoire que si ailleurs cela se passait mal.
Oui mais il y a peu de pays qui le diront si quelque chose se passe mal, c'est une évidence. Le capitalisme ce n'est pas le royaume de Montre-tout.

Ensuite il faut voir autre chose, si le vaccin permet une barrière, pourquoi s'en passer et de passer chaud chaud à côté de la grosse catastrophe voir légèrement dessus si l'on peut faire du pognon ou calmer deux grognons. Cela permet de garder ses distances vis à vis de ceux qui sont prêt à prendre des risques!

Et enfin si çà se passe mal que le nombre de cas explose autant cette fois que le peuple soit aux aubois pour prendre des mesures bien dures!

Non, on peut trouver l'attitude du gouvernement correcte même si on est pas d'accord sur le fond.

Boniface de Montferrat. Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 15:48

Il vient d y avoir un communiqué qui pointe des effets secondaires en France sur des vaccinés , plus des problèmes d aiguilles faites pour vacciner sous cutanée alors qu'il en fallait des plus longue pour vacciner en intra musculaire .
Mais tout va bien il parait que c est pas grave , on se demande pourquoi alors ils ont commandé les aiguilles plus longue autant continuer à vacciner sous cutané , même pour ça ils sont à la ramasse , pourtant c'était marqué noir sur blanc , mais il n y doit pas avoir suffisamment d agence de santé et de conseils scientifique pour lire le mode d emploie ...

BlancDeBlanc Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 15:04

Le meilleur moyen c'est de re-confiner TOUT le monde.
Espérons que ce gouvernement en aura le courage.--- (PS: en Angleterre , TOUT est TOTALEMENT confiné. En Schleumanie, seules 2 personnes ont le droit d'assister à des obsèques). Et ailleurs c'est encore plus sévère. Allez Macron, du cran STP, que Diantre !

Mathieu74 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 21:21

Mais bien sûr confinons tout le monde et fermons tout, l'économie est au top et le chômage en baisse!
Et à chaque nouvelle vague on reconfine. Il faut apprendre a vivre avec ce virus, bien sûr c'est triste il y a des morts mais des morts il y en a tous les jours (accidents,cancers.....)

J'AI PEUT ETRE FAUX MAIS toi tu n'as pas raison. Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 13:56

Vous ne voulez pas mourir,arrêtez de vivre,c'est ce que préconisent un grand nombre de nations moyenâgeuses.
C'est la peur qui nous tuera.

Revolution française Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 13:45

Et dire que tout cela est mûrement réfléchi pour ruiné les français et faire passer les pays européens sous un contrôle américain comme le sont les pays d'amérique du sud. Avec ces corrompus, attendons nous à des lendemains qui déchantent.

CroixDuSud_13 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 13:42

Tant qu'on testera des gens exempts de syndrome RESPIRATOIRE AIGU on n'en sortira pas. Aujourd'hui sont systématiquement testés des gens sains, porteurs ou pas (faux positifs Ag et PCR) et toutes les pathologies hivernales confondues : de la simple rhino à la bronchite bactérienne... les diagnostics sont surestimés, les ICU non saturées et on ne fait pas la queue aux cimetières.
On propose un vaccin qui n'en est pas un (on ne provoque pas de réponse immunitaire à moyen/long terme) mais un médicament injectable préventif contre une réaction éventuellement grave (sujets à risques)
Enfermer les gens ne fait que ralentir la propagation du virus qui, c'est naturel, continuera de se propager, en ralentissant aussi une immunité de groupe et l'atténuation de la virulence.
Pour les "variants" (terme impropre mais médiatique, tout comme le "taux" d'incidence) on a évalué la contagiosité (+73% au R.U. sans rire !) mais rien sur la virulence...

Anonyme196345 Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 22:23

CroixDuSud_13
Stop ! Vous avez dépassé le quota de pertinence accepté pour un même post !

escandorgues Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 12:21

la seule solution , c'est la vaccination massive ,mais pour çà il faut augmenter significativement les commandes de vaccins
afin que 35 millions de Français soient vaccinés avant le 1° mai
le reste c'est du bla-bla

egée Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 13:29

Les vaccinations ne font pas baisser le CO2.
C'est le CO2 le problème. N'oublions pas qu'en 2015 nous avons signé le fameux accord de Paris sur le climat et c'est pour cela qu'on parle de CRISE climatique (voir discours Macron ou Biden par exemple). Crise climatique et covid vont ensemble.
L'OMS d'ailleurs nous a prévenu que le réchauffement climatique provoquera des pandémies beaucoup plus graves que le covid.
Donc, ce n'est pas encore fini.
Mais peut-être la petite Greta Thunberg a des solutions.

egée Il y a 1 mois Le 12/01/2021 à 11:49

vendredi 11 décembre 2020 : accord des 27 pays européennes pour réduire d'"au moins 55%" leurs émissions de gaz à effet de serre d'ici 2030.
Pour 2020 : 7% de baisse pour le co2 en Europe dû au covid.
Pour y arriver, il faudra plusieurs covid par an.
Sinon à votre avis, comment faire ?