Discussions prolongées ce samedi

  • Boris Johnson reste sceptique. Boris Johnson reste sceptique.
    Boris Johnson reste sceptique. maxppp
Publié le

Un accord sur les futures relations entre le Royaume-Uni et l’Union européenne est encore possible mais il ne reste que "quelques heures" pour y parvenir, a souligné vendredi Michel Barnier, alors que les discussions se poursuivront ce samedi.

"C’est le moment de vérité. Il ne nous reste que très peu de temps, quelques heures, pour mener ces négociations d’une manière efficace si nous souhaitons que cet accord entre en vigueur le 1er janvier", a déclaré le négociateur européen en chef devant le Parlement européen à Bruxelles.

Vendredi à la mi-journée, le Premier ministre britannique Boris Johnson a redit son scepticisme, indiquant que les négociations "semblaient difficiles" et qu’il restait un fossé à combler.

Midi Libre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?