Mort d’Ella à l'âge de 9 ans : la pollution de l’air jugée coupable

  • Rosamund Kissi-Debrah, la maman de la petite Ella, quitte le tribunal après un long combat.
    Rosamund Kissi-Debrah, la maman de la petite Ella, quitte le tribunal après un long combat. MAXPPP - Kirsty O'Connor
Publié le , mis à jour

C’est la première fois que la justice établit un lien entre un décès et des émissions toxiques.

C’est une première en Angleterre qui pourrait tout changer. Selon le quotidien Le Monde, la justice britannique vient d’établir un lien direct entre la pollution de l’air et le décès d’une jeune fille de 9 ans : Ella Adoo-Kissi-Debrah.

Des premières conclusions annulées

La jeune fille est décédée le 15 février 2013 d’une grave crise d’asthme après près de trois ans de crises répétées et une trentaine d’hospitalisations liées à cette maladie.

Elle vivait à Lewisham, à moins de 30 mètres du South circular, une voie très empruntée du sud londonien.

En 2014, la justice a déterminé qu’elle était morte d’une insuffisance respiratoire aiguë causée par un asthme sévère, et non à cause de la pollution. Mais ces conclusions ont été annulées en 2019 et la tenue d’une nouvelle série d’audiences a été ordonnée en raison de nouveaux éléments scientifiques, et notamment le rapport d’un spécialiste britannique de la pollution de l’air, Stephen Holgate, en 2018.

"Lien frappant"

Lequel a relevé un "lien frappant" entre les hospitalisations en urgence d’Ella et les pics enregistrés de dioxyde d’azote et de particules en suspension, les polluants les plus nocifs, à proximité de son domicile.

Un travail de fourmi réalisé durant deux ans. Il parviendra à la conclusion que les tau x de dioxyde d’azote, gaz très toxique émis principalement par les véhicules diesel, dépassent régulièrement la limite légale autorisée par l’OMS.

Vers une loi ?

Le quotidien du soir raconte alors le calvaire d’Ella. Durant près de trois ans, elle va enchaîner les séjours aux urgences et les hospitalisations. Vingt-sept, selon sa maman Rosamund qui doit parfois la porter sur son dos ou lui faire un massage cardiaque en pleine nuit.

La nuit de la crise fatale a été marquée par un épisode de pollution particulièrement sévère.

Et puis l’enquête, le jugement et une certaine forme de soulagement. Même si le juge doit rendre un second verdict dans un mois, avec des recommandations destinées aux pouvoirs publics.

Rosamund espère que son combat aboutira à la promulgation d’une loi contre la pollution de l’air. En mémoire d’Ella.

Que peut-il se passer en France ?

Cette décision de justice peut-elle avoir un impact en France où 48 000 décès prématurés seraient la faute, chaque année, de la pollution de l’air ?

C’est difficile à dire tant les actions judiciaires en matière de pollution atmosphérique ont rarement abouti dans le pays.

Sur le plan pénal, la plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui déposée en 2014 par l’association Écologie sans frontière avait été classée sans suite.

L’ONG s’était ensuite constituée partie civile mais la Cour de cassation a confirmé en septembre dernier l’irrecevabilité de son action.

L’été dernier, le Conseil d’État a condamné le gouvernement français à une astreinte historique de 10 M€ par semestre de retard s’il ne durcissait pas son dispositif contre la pollution de l’air dans huit grandes agglomérations françaises.

Et la Cour de justice de l’Union européenne risque à nouveau de condamner la France pour la pollution de l’air liée au dioxyde d’azote.

 

Midi Libre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (7)
billythekick Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 18:23

les très vieux diesels et les voitures a essence actuelles émettent plus de CO2 que les diésels récents !

les lourdes voitures électriques ( poids des batteries ) émettent plus de particules fines ( freinages et usure des pneus ) que les autres véhicules plus légers !!
ce qui peut paraitre bien d'un côté ne l'est pas vu d'une autre manière !!

Lapin Crétin Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 11:35

Eh bin, on n'a pas fini avec tous ces procès... Que risque la pollution comme peine, puisqu'elle est coupable ?

gg91 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 10:16

Les parents sont coupables !
La multiplication des problèmes de santé de leur fille sur plusieurs années aurait dû les faire déménager.
Ils ont préféré rester sur place...
Et maintenant ils veulent du fric !
C'est odieux...

Petitponey1956 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:52

C'est quoi cette illustration ....

artur rainbow Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 11:26

L'Angleterre d'aujourd'hui, la France de demain.

Petitponey1956 Il y a 1 mois Le 19/12/2020 à 01:06

@Petitponey1956 de demain ou d'aujourd'hui et d'hier ?

tomlefranc Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:41

Au moins les anglais n'ont plus à subir les délires des commissaires européens, qui ressemblent aux commissaires politiques russes qui envoyaient des millions de gens au goulag