Montpellier : deux frères suspectés de trafic de drogue ont été appréhendés par la police

  • Des sachets de conditionnement qui ne manquent pas d'imagination.
    Des sachets de conditionnement qui ne manquent pas d'imagination. ML - DR
Publié le , mis à jour

Ils ont tous les deux été déférés au parquet de Montpellier ce vendredi 18 décembre au matin.

C'est un renseignement anonyme, arrivé début décembre aux oreilles des enquêteurs de l'unité de lutte contre les stupéfiants et l'économie souterraine de la Sûreté départementale, qui a permis l'interpellation de deux frères, ce mercredi 16 et ce jeudi 17 décembre, suspectés de trafic de cannabis.

Des riverains excédés

Une enquête de voisinage, réalisée auprès des habitants d'un immeuble de l'allée des Ruthènes à La Paillade, a révélé en effet que ces derniers étaient exaspérés par ce trafic qui pollue leur quotidien.

Après une surveillance discrète, qui a révélé la présence de chaises, destinées aux guetteurs, dans les différents étages, confirmant ainsi le point de deal, les policiers sont passés à l'action. En présence d'un chien anti-stup, ils ont mené une opération d'interpellation, ce mercredi 16 décembre, à 10 heures, au domicile du suspect, âgé de 20 ans.

Résine, herbe et numéraire cachés sous le lit

Bien que le principal mis en cause soit malheureusement absent, ils ont retrouvé dans la chambre qu'il partage avec son jeune frère de 18 ans 290 g de résine de cannabis conditionnés en petites plaquettes, 85 g d'herbe de cannabis en sachets, 2 050 € en numéraire cachés sous le lit, sans compter de très nombreux sachets de conditionnement aux motifs divers et variés.

Placé en garde à vue, le jeune frère, qui ne pouvait pas nier que son aîné était impliqué dans une affaire illicite, a expliqué qu'il était simple consommateur mais qu'il n'avait rien à voir dans tout ça. Quant à son grand frère, appréhendé le lendemain matin, il a réfuté être à la tête d'un trafic ni même gérer un point de deal mais a reconnu avoir joué le rôle de nourrice pour une personne dont il n'a pas souhaité communiquer le nom.

Finalement, les deux frères ont été présentés au parquet, ce vendredi 18 décembre. Lequel doit décider des suites à donner à cette affaire.

Voir les commentaires
L'immobilier à Montpellier

260000 €

MONTPELLIER - HOPITAUX FACULTES (PROXIMITE AIGUELONGUE)A 10min de la célèbr[...]

320000 €

La Pompignane, quartier prisé et recherché de par sa proximité avec le cent[...]

850 €

Quartier Ovalie. Bel appartement traversant de type 3 pièces situé au 3ème [...]

Toutes les annonces immobilières de Montpellier
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (21)
Antiracistefrustresprematures Il y a 1 mois Le 19/12/2020 à 11:31

s'est pas l'affaire bourgeon non plus !!!

Prétac² Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 20:59

Quelle marque ?

Moro. Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 22:25

@nikmok.com bonne nyit

Anonyme208010 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 18:35

Les voisins de la Paillade sont excédés. Même entre eux ils arrivent à se pourrir la vie. Une prochaine guerre intra-communautaire en vue ?

Moro. Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 22:26

Tu crois encor au pere noel

Anonyme165448 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 18:34

J'espère que la famille touche bien toutes les aides plus ce petit ou..gros business ils n.ont pas besoin de se lever à 6h00 du matin

Languedoc34 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 18:00

Un petit séjour à l ombre délie les langues

barroudeur Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 17:37

" il n'a pas souhaité communiquer le nom ".Marrant . 2 coups de gégène et hop !!!

GRrespectNoToRacism Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 17:31

seul solution Légalisation

Anonyme164060 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 20:15

Tout homme libre ne devra avoir ni travail, ni famille, ni patrie.

Payadin Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 17:26

Ils sont déjà remplacer par d autres....ils faut satisfaire les RNEUNEUS qui viennent de l extérieur du quartier 24h24 pour leurs doses quotidiene ...pas de client pas de vendeur .

do Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 16:58

Juste deux ..

Reboussier58 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 16:37

Qu'est ce que c'est pratique la drogue. Ça permet un ascenseur social aux plus hardis des quartiers, offrant une soupape de sécurité. Ça permet aux flics de se croire efficace et aux magistrats de prétendre qu'ils sont fermés .
Pendant ce temps là, la moitié de nos places de prison sont remplies de commerçants illégaux tandis que plus de 200 000 délinquants et criminels de sang et de sexe, parcourent nos rues ou empoisonnent leur voisinage bracelet à la cheville. Sans compter les enfilages de sursis et de rappels à la loi.
Je ne comprends pas, les criminels pédophiles ont droit eux à des prisons sans barreaux, autogérés ou les surveillants organisent des randos.
On ne peut pas mettre les commercants illégaux non impliqués dans la violence dans ce genre de prison et enfermer la racaille ? La vraie, celle qui cogne, qui viole, qui racketté?

audrey34001 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 20:54

ça a été tenté figure toi. Sauf que prison ouverte, ça signifie pas de mur, ni de barreaux. Forcément, ça les a tenté grave, et ils ont tenté de filer à l'anglaise, of course, pas de grillage ni de mur à escalader. Sauf que là-bas t'es en Corse, et que les Corses, malgré tout, ils ont leur justice. S'ils étaient encore en vie, ces même commerçants illégaux pourraient te dire à quel point les corses ne plaisantent pas avec les dealers, malheureusement, ils ont été confondus avec des sangliers lors des battus... A pu...