Décès de Mohamed Gabsi à Béziers : les policiers municipaux présentés devant le juge ce vendredi

Abonnés
  • Un collectif est descendu dans la rue tous les mois pour se faire entendre.
    Un collectif est descendu dans la rue tous les mois pour se faire entendre. MIDI LIBRE - J.-P. A.
Publié le , mis à jour

Le 8 avril dernier, Mohamed Gabsi est décédé après son interpellation par des agents de la police municipale. L’autopsie a révélé des lésions suspectes, mais aussi beaucoup de cocaïne.

Ce jeudi 17 décembre, vers 8 h 30, les trois policiers municipaux de Béziers impliqués dans le décès de Mohamed Gabsi, ont été placés en garde à vue dans les locaux du SRPJ à Montpellier.

Une garde à vue qui a été prolongée ce jeudi soir pour les trois agents de la police municipale. Ils seront tous présentés devant un juge à Béziers, ce vendredi 18 décembre.

Le drame est survenu le 8 avril, après son interpellation, en plein confinement et pendant le couvre-feu. Le procureur de la République, Raphaël Balland avait confirmé, ce jeudi matin le placement en garde à vue des trois hommes dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 11 avril dernier pour "violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner par personne dépositaire de l’autorité publique dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission et pour non-assistance à personne en péril".

Il a aussi précisé qu’il appartenait au magistrat instructeur de décider des suites de ces gardes à vues.

Un bon début pour la famille

Une nouvelle accueillie dans la joie par la sœur de la victime qui expliquait dans l’après-midi : "C’est un début, un bon début. J’attends désormais la mise en examen. Quand j’ai appris la nouvelle ce matin (jeudi), j’ai eu les jambes coupées. Enfin une bonne nouvelle. Je sais, par les vidéos des témoins que j’ai pu voir, tout ce qui s’est passé le jour de la mort de mon frère. Aujourd’hui, je suis préparée à tout, même à leur libération. Mais je le sens, cela ira loin. Même si ce n’est pas tout de suite, ce n’est pas grave."

Une plainte déposée par la défense

Une information dont Meddy Nédir, le représentant local de SOS racisme, s’est réjoui très vite. "Nous espérons tous une mise en examen et pourquoi pas une détention provisoire à l’issue de la garde à vue. Une garde à vue qui démontre l’impartialité de la justice en qui nous avons pleinement confiance. Cela me fait penser à la réponse que le maire de Béziers avait faite, cet été, aux journalistes de Sud Radio quand ils lui avaient demandé ce qui s’était passé cette nuit du 8 avril. Il avait répondu : "Il y a eu quoi ?". Nous lui répondons aujourd’hui, une garde à vue pour vos policiers."

Selon nos informations, les trois policiers municipaux auraient répondu à toutes les questions posées par les enquêteurs sans sembler embarrassés.

Il n’en est pas vraiment de même pour les avocats des gardés à vue, Mes Luc Abratkiewicz et Florian Medico qui ont déposé plainte auprès du procureur de la République de Béziers pour violation du secret de l’instruction.

Puis ils ont réagi vertement : "Cette garde à vue était une étape procédurale que nous attendions. Elle n’a rien d’exceptionnel. Ils ont répondu aux questions des enquêteurs sans avoir accès au dossier. Sur ce point, nous sommes scandalisés de la diffusion d’éléments couverts par le secret de l’instruction avant même l’audition de nos clients. Nous sommes stupéfaits d’apprendre que la sœur de Mohamed Gabsi a rencontré certains témoins accompagnés des médias. Tout ceci porte atteinte à la manifestation de la vérité, à la neutralité et l’objectivité des témoignages recueillis. La manifestation de la vérité ne peut souffrir d’instrumentalisation et de maquillage."

À suivre ce vendredi !

Midi Libre
Sur le même sujet
L'immobilier à Béziers

526 €

A LOUER - T2 MONTIMARAN - CL CONSEILS By La Toile Immobilière vous propose [...]

131400 €

C'est au sein du poumon économique de Béziers, à proximité de tous les serv[...]

76000 €

VENTE - BEZIERS - Appartement - 2 pièces - 30 m² Situé à proximité de tous[...]

Toutes les annonces immobilières de Béziers