L'édito de Jean-Michel Servant : "L’effet papillon"

  • "Une semaine sans président de la République ni Premier ministre."
    "Une semaine sans président de la République ni Premier ministre." XinHua - Ao Leilian¡¤molisaer
Publié le , mis à jour

Une semaine sans président de la République ni Premier ministre. Déjà très isolés politiquement, Emmanuel Macron et Jean Castex vont passer, au moins, les sept prochains jours en quarantaine.

 Jean-Michel Servant, rédacteur en chef adjoint de Midi Libre.
Jean-Michel Servant, rédacteur en chef adjoint de Midi Libre. Midi Libre

Sept jours confinés, au repos, à limiter au maximum les visites. Un retrait qui tombe au plus mauvais moment pour l’exécutif confronté à la gestion chaotique de l’épidémie mais aussi à l’agitation sociale chaque samedi.

Dans la dernière ligne droite du Brexit, cette contamination du chef de l’État français risque également de contrarier les ultimes négociations avec les Britanniques. Pire.

De l’Espagne à la Belgique, de l’Irlande au Portugal, elle pourrait entraîner une hécatombe dans plusieurs gouvernements d’ici Noël.

Un virus au palais de l’Élysée et voilà une bonne partie de l’Europe qui tremble. Une conséquence assez inédite de la mondialisation.

La version politique de l’effet papillon.

Jean-Michel Servant
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (4)
Torquemada s Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 11:00

Un virus au palais de l’Élysée et voilà une bonne partie de l’Europe qui tremble. Une conséquence assez inédite de la mondialisation.
-------------------------------------------------------------------------
Il y a malheureusement bien longtemps que la France ne fait plus trembler l'Europe, n'y qui que se soit dans le monde par ailleurs au vu des succès de la diplomatie macroniene que l'on pourrait ramener à la malheureuse intervention au Liban ou l'enlisement dans le conflit dans le Sahel ou seule la France est en première ligne (mais là ce n'est pas imputable à ce gouvernement). Le grand destin imaginé par le Gal De Gaule d'une France dominant l'Europe s'est effacé au profit de l'Allemagne qui a un regard outre atlantiste avec la bénédiction des USA. Idem pour le brexit ou c'est très certainement A. Merkel qui donnera le ton.

marredechezmarre Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:24

avec ses petites mains en phase de prière on dirait qu'il va à la communion chercher l'hostie.

Anonyme212062 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:01

tout ce cinema pour une gripette il avait qu'a ce faire vacciner

toufoulecam Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 08:06

Le gouvernement nous impose ce qu'il ne s'applique pas.