Gard : le calendrier du lycée de Sommières respecté pour septembre 2021

Abonnés
  • Les bâtiments de l’établissement sortent de terre aux lieux-dits Massanas et La Peyrade.
    Les bâtiments de l’établissement sortent de terre aux lieux-dits Massanas et La Peyrade. midi libre - jean noté
Publié le

Lors de la prochaine rentrée, l’établissement, porté par la région Occitanie, accueillera, comme prévu, les élèves des classes de seconde. La crise du Covid-19 n’a pas engendré de retard.

Au sud-ouest de Sommières, sur les terres des lieux-dits Massanas et La Crouzade, le visage du futur lycée polyvalent se dessine. "Comme cela avait été annoncé, l’établissement sera livré pour la rentrée scolaire 2021. Au mois de septembre, il accueillera les élèves des classes de seconde", dit Kamel Chibli, vice-président la région Occitanie, en charge de l’Éducation, de la Jeunesse et du Sport.

Malgré la crise sanitaire liée au Covid-19, le chantier, réalisé sur près de 13 hectares (dont 4,5 pour le lycée et 6 pour le dévoiement de la RD 22, le parking du lycée et des travaux hydrauliques) pour un coût de 65 M€, n’a donc pas été impacté : "Nous avons pris simplement du retard au niveau de la réalisation de l’internat. Il sera opérationnel en cours d’année mais ces quelques mois de décalage sur la livraison n’auront aucun impact pour les lycéens", souligne Kamel Chibli, le vice-président.

Lycée, gymnase, logements, restaurant scolaire… Un plan s’impose pour se repérer !
Lycée, gymnase, logements, restaurant scolaire… Un plan s’impose pour se repérer ! ARCH MPM ARCHI – EMAA – POUP ART

Des filières autour de l’eau et de l’environnement

Ce nouveau lycée gardois, qui accueillera à terme 1 200 élèves répartis en trente-cinq divisions, de la seconde au BTS (filières générales et professionnelles), disposera de sa propre spécificité : "Nous aurons des filières autour des métiers de l’eau, de la gestion des pollutions et de la protection de l’environnement. Elles se veulent porteuses d’emplois", précise Kamel Chibli.

Réalisé pour un coût global de 60 millions d’euros, le futur lycée de Sommières pourra recevoir 1 200 élèves dans des filières générales et professionnelles.
Réalisé pour un coût global de 60 millions d’euros, le futur lycée de Sommières pourra recevoir 1 200 élèves dans des filières générales et professionnelles. ARCH MPM ARCHI – EMAA – POUP ART

Quels élèves effectueront leur rentrée au futur lycée de Sommières, au mois de septembre 2021 ? "Nous n’avons pas encore terminé la sectorisation. Elle sera connue au début de l’année prochaine, en janvier ou en février. Mais nous devrions retenir des lycéens du Pays de Sommières et de Nîmes. Le département explose géographiquement et notre ambition est de bâtir des établissements pour rapprocher les élèves de leurs territoires", explique encore le vice-président.

Des lycéens qui n’ont plus que quelques mois à patienter.

Bâtiment à énergie positive, matériaux biosourcés et sur circuit court, chaufferie bois, photovoltaïque en autoconsommation… Le nouveau lycée fait la fierté des Sommiérois. « Cet équipement est caractéristique d’une ville qui se développe. Pour ses habitants, leur ville devient un véritable bourg centre. Il va donner un avenir à leurs enfants », souligne le maire de Sommières, Pierre Martinez.
Bâtiment à énergie positive, matériaux biosourcés et sur circuit court, chaufferie bois, photovoltaïque en autoconsommation… Le nouveau lycée fait la fierté des Sommiérois. « Cet équipement est caractéristique d’une ville qui se développe. Pour ses habitants, leur ville devient un véritable bourg centre. Il va donner un avenir à leurs enfants », souligne le maire de Sommières, Pierre Martinez. ARCH MPM ARCHI – EMAA – POUP ART

Le gymnase opérationnel en 2022

Si la Région finance la construction du lycée (45 M€), la commune de Sommières doit également mettre la main à la poche à hauteur de 20 M€.

"Nous avons obtenu des subventions de la Région, du Département et de la communauté de communes du Pays de Sommières. Aujourd’hui, le reste à charge pour la Ville est de 10 M€. J’espère que nous allons encore trouver de nouveaux cofinancements. C’est un projet magnifique mais contraignant en termes de financements", déplore le premier magistrat.

La Ville a dû notamment acheter les terrains et construire le gymnase pour 3 M€ : "Il sera livré pour la rentrée de septembre 2022", assure le maire et président de la communauté de communes, Pierre Martinez.

Jean NOTÉ
L'immobilier à Nîmes

530 €

*Offre de lancement, profitez de moins 100 EUR sur votre loyer HC penda[...]

174000 €

NIMES 3 PILIERS / ROUTE DE SAUVE. Au fond d'une impasse, au calme, dans une[...]

530 €

*Offre de lancement, profitez de moins 100 EUR sur votre loyer HC pendant [...]

Toutes les annonces immobilières de Nîmes