Quel monde en 2021 ? Midi Libre invite les religions à prendre la parole

Publié le , mis à jour

Notre journal a invité les représentants des cultes à porter leurs regards sur une année atypique, une actualité intense, des débats majeurs pour le pays.

Échanger malgré certaines différences. Comprendre les positions opposées et s’enrichir. Témoigner des difficultés, des doutes et des joies constatés sur le terrain. Avancer ensemble sur des compromis et sur des orientations nécessaires à l’apaisement et à la cohésion… Notre rencontre, mercredi, au siège de Midi Libre, a comblé toutes nos espérances.

LIRE AUSSI - Quand quatre cultes font consensus autour de la laïcité

Rendez-vous exceptionnel pour traiter de sujets d’actualité parfois dramatiques. Rendez-vous atypique parce qu’il accueillait huit représentants des cultes d’Occitanie qui ont confronté leurs convictions autour de la laïcité, des lois de bioéthique, du Covid, de la place de l’humain dans notre société…

Les représentants de quatre cultes autour de la table

Autour de la table : Isaac Benhamou, rabbin de Montpellier et de sa région ; Fabrice Lorin, président du Consistoire israélite de Montpellier ; Lhoussine Tahri, président du Conseil régional du culte musulman (CRCM) et président de la mosquée Averroès de La Paillade ; Kamel Akam, secrétaire général du CRCM ; Solange Weiss, pasteur de l’Église protestante unie de Montpellier et Agglomération, secteur ouest à La Paillade (La Margelle) ; Marie-Geneviève Zaroukian, présidente du Conseil de l’Église protestante unie de Montpellier et Agglomération ; Mgr Pierre-Marie Carré, archevêque de Montpellier et métropolite de la province Languedoc-Roussillon ; Mgr Alain Guellec, évêque auxiliaire de Montpellier.

LIRE AUSSI - Lois bioéthiques : respecter la vie avant tout

Écoute, bienveillance, vivre-ensemble

Pendant plus d’une heure, ils ont parlé de liberté et de responsabilité. Tous ont appelé à une prise de conscience, un sursaut parfois, et à un changement d’attitude, plus respectueuse des autres, des plus vulnérables, de l’environnement.

LIRE AUSSI - Sur l’éventuelle responsabilité de Dieu dans tous les maux de la Terre

Écoute, bienveillance, vivre-ensemble et dépassement des clivages, voilà aussi les messages qu’ils ont fait passer, sans dogme et sans esprit caricatural. Seulement en défendant l’idée que nous sommes probablement à un tournant, à un moment clé qui nous impose de réfléchir plus précisément aux conséquences de nos actions. Voilà bien la mission de Midi Libre, favoriser les débats, tous les débats, même les plus sensibles.

LIRE AUSSI - Mgr Alain Guellec, "Pour 2021, J’espère de la sobriété heureuse"

Olivier Biscaye
Sur le même sujet