Rixe à coups de machette et de couteau à Montpellier : deux mineurs interpellés et déférés

  • Trois étudiants de 19, 20 et 21 ans ont été pris à partie par un groupe d’une dizaine de jeunes.
    Trois étudiants de 19, 20 et 21 ans ont été pris à partie par un groupe d’une dizaine de jeunes. Illustration
Publié le , mis à jour

L’altercation avait fait trois blessés, dont un à l’arme blanche, vendredi 11 décembre.

Les signalements extrêmement précis de passants ont rapidement permis aux enquêteurs de la brigade des atteintes aux personnes de la Sûreté départementale de résoudre cette affaire d’agression au couteau, commise ce vendredi 11 décembre à proximité du Polygone.

Blessé à l’épaule, au dos et à la cuisse

Ce jour-là, aux alentours de 16 h 45, alors qu’ils discutent tranquillement avec des amies place Francis-Ponge, trois étudiants de 19, 20 et 21 ans, sont pris à partie par un groupe d’une dizaine d’individus, semble-t-il pour un motif futile. Selon nos informations, ils auraient tenté de leur voler leurs bières.

Le ton serait alors monté et une bagarre a éclaté. Outre les coups de poing et coups de pied qui sont échangés, une machette est exhibée ainsi qu’un couteau qui sera, lui, utilisé à l’encontre du jeune homme de 20 ans.

Témoignages précis des passants

Touché à l’épaule, au dos et à la cuisse, il va être secouru par les agents du service de sécurité du Polygone puis pris en charge par les sapeurs-pompiers du Sdis 34 et le personnel médical du Smur 34 avant d’être transporté aux urgences du centre hospitalier Lapeyronie. Par miracle, les blessures s’avèrent légères (2 jours d’ITT) et la jeune victime a pu regagner son domicile dans la journée de samedi.

Saisis de l’enquête, les policiers de la brigade des atteintes aux personnes vont rapidement identifier un mineur, défavorablement connu de leur service, grâce aux témoignages de plusieurs passants qui leur donnent un signalement assez précis du mis en cause mais aussi un prénom. Un suspect va être confondu par les victimes elles-mêmes, sur des planches photos que leur ont présentées les policiers.

Vaste opération d’interpellations

Mais les enquêteurs ne s’arrêtent pas en si bon chemin. Ils étudient l’entourage du mis en cause et parviennent à identifier cinq autres individus, trois majeurs et deux mineurs, ayant participé à la rixe. Une vaste opération d’interpellations est alors mise en place, ce lundi 14 décembre à 6 h 30 à Montpellier et Gignac, au terme de laquelle les six suspects ont été appréhendés et placés en garde à vue.

Après avoir fait l’objet d’une prolongation de garde à vue pour les besoins de l’enquête, deux d’entre eux, âgés de 16 et 17 ans, définis comme les auteurs principaux, viennent d’être déférés au parquet des mineurs pour les suites à donner à cette affaire d’agression au couteau qui aurait pu avoir un dénouement dramatique.

Laurent VERMOREL
Sur le même sujet
L'immobilier à Montpellier

227700 €

Montpellier sud-ouest continuité de Port Marianne T3 retour à la vente !. E[...]

320000 €

La Pompignane, quartier prisé et recherché de par sa proximité avec le cent[...]

260000 €

MONTPELLIER - HOPITAUX FACULTES (PROXIMITE AIGUELONGUE)A 10min de la célèbr[...]

Toutes les annonces immobilières de Montpellier