Marseille : avec le soutien de Samia Ghali au futur maire, la majorité évite la crise de nerfs

  • En juillet, Samia Ghali avait soutenu Michèle Rubirola après une période d'incertitudes.
    En juillet, Samia Ghali avait soutenu Michèle Rubirola après une période d'incertitudes. EPA - SEBASTIEN NOGIER
Publié le

L'élue des quartiers nord, ralliée au Printemps marseillais qui l'avait devancée lors des municipales, a annoncé son intention de soutenir le socialiste Benoît Payan pour le poste de maire abandonné par Michèle Rubirola. Alors que le Printemps marseillais risquait le naufrage.

La démission surprise de Michèle Rubirola, la maire de Marseille élue en juillet dernier, a plongé la deuxième ville de France dans une crise politique qui mettait en péril la fragile majorité sortie vainqueure des élections municipales de 2020. Ce Printemps marseillais devrait cependant éviter la dislocation, après la décision de Mme Ghali de soutenir le futur maire.

Elle avait négocié son ralliement, devenant deuxième adjointe

"Je voterai pour le candidat du Printemps marseillais, Benoît Payan", a déclaré ce jeudi l'ex-sénatrice PS dans son fief de la mairie des 15e-16e arrondissements, dans les quartiers nord de Marseille. Le 4 juillet, j’ai passé un contrat avec le Printemps marseillais, pas avec un homme ou une femme mais avec le Printemps marseillais. Ils sont arrivés en tête de ces municipales. Pour moi, il n’a pas été question de remettre en question ce qui a été décidé il y a encore quelques mois." 

Fidèle à mes valeurs, consciente de la souffrance qui traverse la ville et du travail à accomplir pour la recoudre. J’ai fait le choix de la responsabilité, j’ai fait le choix du projet, j’ai fait le choix de porter l’intérêt des Marseillais et de #Marseille Avant Tout. https://t.co/lYzMJ8aKpT

— Samia GHALI (@SamiaGhali) December 17, 2020

L'élue, connue pour son caractère fougueux et ses déclarations fracassantes, était comme en juillet en position de faiseuse de roi, lundi prochain, à l'occasion de l'élection programmée du nouveau maire. La position de Samia Ghali était très attendue car c'est son désistement qui avait ouvert la voie, le 4 juillet dernier, à l'élection de Michèle Rubirola au terme d'une folle semaine de tractations et d'une séance houleuse du conseil municipal. Elle avait obtenu en échange la charge de deuxième adjoint.

Samia Ghali ne veut pas de "désordre supplémentaire"

Les huit élus de la liste conduite par Samia Ghali garantissent donc a priori les voix nécessaires à ce que Benoît Payan accède au fauteuil de premier magistrat. Le socialiste, actuel premier adjoint, a été désigné comme son successeur par Michèle Rubirola, qui mieux placé qu'elle pour répondre à la situation d'urgence à laquelle est confrontée la ville.

Démission de Michèle Rubirola : à Marseille, Samia Ghali a les clés du scrutin
➡️ https://t.co/DetdgmlzRS pic.twitter.com/z6N1ESOszw

— Le Parisien Politique (@leParisien_pol) December 16, 2020

"Je ne souhaite pas rajouter un désordre supplémentaire, les Marseillais ne méritent pas cela et je l’ai toujours dit", a justifié Samia Ghali, jeudi, pour expliquer sa position.

MIDI LIBRE avec REUTERS
Voir les commentaires
Sur le même sujet
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (24)
toto199 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 06:54

Le mariage de la carpe et du lapin...ne devrait-il pas y avoir de nouvelles élections...il y’a tromperie sur la »marchandise »

Petitponey1956 Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 23:17

Vive Samia, vive la République et vive la France ! courage à elle ! elle est méritante, honnête, entourée que de gens bien sous tous rapports !

Tatou11 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 08:42

Hahahahaha !
Vous avez fait ma journée :)

AugustaIII Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 19:56

Quelle différence entre Marseille et une jeune-fille ?
Marseille sera toujours Marseille.

Endorelavieille Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 19:52

Pouic pouic ! Tu es privilégié ! j'ai écrit qu'elle était une belle plante,M.L. m'a viré,ou alors ils sont anti écolo !!!!!!

pouic pouic Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 19:38

elle au moins, elle a une belle paire pour faire ça...

Anonyme163815 Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 18:47

J'aime Marseille, ville indomptable, anarchique, et colorée...

[email protected] Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 18:40

À Marseille, de droite à gauche, on fait voter les morts.
Une mafia multi partiste.

Négocions Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 21:31

C'est que quand ils sont morts après avoir reçu le traitement de Raoust, ils sont déclarés guéris.

woran34 Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 18:36

de mieux en mieux. ...

poetevospapiers Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 18:07

en matières d' élections elle en connait un bout
Un commandant de police, deux élus et une militante placées sont ressorties de garde à vue sans suite judiciaire. Ils étaient entendus dans le cadre de l'enquête sur des soupçons de fraudes aux procurations dans le 8e secteur remporté par Samia Ghali au second tour des municipales 2020 à Marseille.

AugustaIII Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 18:05

Samia Ghali devrait nous parler de ses frères, de ses associations" familiales", de sa piscine sans permis... A Marseille, elle représente une force de nuisance à elle seule, car elle a eu très peu de voix pour être adjointe.