Coronavirus : 18 254 nouveaux cas et une évolution qualifiée de "préoccupante" en France

  • Jérôme Salomon, ce jeudi soir, a insisté sur le respect des gestes barrière et la prise de précautions par les Français.
    Jérôme Salomon, ce jeudi soir, a insisté sur le respect des gestes barrière et la prise de précautions par les Français. Capture d'écran BFMTV
Publié le

Le directeur de la santé, Jérôme Salomon a tenu un point d'information, ce jeudi soir, sur l'évolution de l'épidémie, alors que les contaminations journalières sont reparties à la hausse, ces derniers jours. Assez pour que la situation soit jugée inquiétante.

"L'évolution de l'épidémie de coronavirus est préoccupante." Ces mots sont ceux du directeur général de la santé, Jérôme Salomon, ce jeudi, alors que les contaminations au cours des dernières 24 heures sont à nouveau très supérieures à celle celles de la veille. En l'occurrence, 18 254 depuis le précédent point de Santé publique France.

Les fêtes de Noël suivies par l'hiver présentent de "hauts risques"

Ce jeudi soir, Jérôme Salomon a ainsi mis en garde les Français sur les risques de contagion durant les fêtes de fin d'année et pendant l'hiver, "saison à haut risque", après la "chute spectaculaire" des contaminations observée durant le deuxième confinement.

"À la fin du mois de novembre on a observé un plateau, a-t-il rappelé, et depuis quelques jours une remontée", laquelle est en partie liée au fait qu'énormément de Français se font tester actuellement. Elle survient alors qu'une période "à hauts risques, qui est la période des fêtes, se profile devant nous."

Un malade contamine à nouveau plus d'une personne

Le nombre de cas positifs dépistés s'est donc élevé à 18 254 en 24 heures, soit 639 de plus que la veille, et le taux de reproduction du virus (R0), le nombre moyen de nouveaux cas provoqués par une personne infectée, est de nouveau supérieur à 1. Il s'établit à 1,03, a précisé Jérôme Salomon.

Le nombre de patients hospitalisés pour une infection au Covid-19, qui avait augmenté mercredi, est reparti à la baisse (25 182 contre 25 315 mercredi). Le nombre de patients traités dans les services de réanimation poursuit sa baisse à 2 808, soit 42 lits occupés de moins que mercredi, a-t-il ajouté. Le bilan de l'épidémie s'élève à 59.619 morts, après 258 nouveaux décès enregistrés dans les hôpitaux.

MIDI LIBRE avec REUTERS
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?

Les commentaires (31)
11234 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:35

De plus en plus de tests, des résultats positifs....Les hôpitaux ne sont pas surchargés.
C'est un bon signe.
L'immunité se met en route.
Les vaccins vont suivre pour les plus fragiles et exposés.
On devrait rouvrir les musées, les cinémas, les théâtres tout en gardant les bars et restaurants fermés en attendant les beaux jours.

marredechezmarre Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 09:07

combien de morts naturelles ou d'autres maladies comme celles cardiaque, cancers etc.... celles-ci ayant disparues.
on vous l'a fait comprendre confinement jusqu'en 2022 le temps qu'il se réélise.

alexetaurelie Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 07:05

Tout est dit dans l'article...
Les gens se font tester en masse, il serait donc intéressant que les journalistes publient le nombre de tests réalisés pour le nombre de personnes positives.
Si par exemple le nombre de personnes testées est multiplié par 2, le fait que le nombre de cas augmente c'est juste des maths...pas un phénomène inquiétant.

Anonyme206133 Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 11:01

oui si on ne faisait pas de tests en masse on aurait évidemment des statistiques de baisse de l'épidémie !!! il ne faut pas se servir de ce chiffre pour affoler les gens !!!
il a déjà été constaté que de très nombreuses personnes sont porteurs -sains , et aussi que l’infection peut passer inaperçue !
ce qu'il faut retenir c'est : de moins en moins de gens en réa , et c'est le meilleur signe !

Pareilquelautre Il y a 1 mois Le 18/12/2020 à 05:32

Il ne s'agit pas de verbalisation Mais d'être humain. Nous avons bien été rattrapé par nos besoins d'avancer vers un monde plus moderne. La Surpopulation mondiale se regularise. La pollution se réduit. Les politicards ambitieux en prennent plein la tronche.Les banques commencent à trembler. Voilà un monde bien à mal d'avancer. Des civilisations ont disparues dans le temps et,la notre est en voie de disparaître.

Tony de Brest Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 22:26

La barre des 60 000 décès va être franchie demain avec la prise en compte des décès en Ehpad et Ems sur les trois derniers jours.

Anonyme161914 Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 22:23

Ces Messieurs écoutent à la lettre les consignes de Bill Gates. BRAVO............

aubepine Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 22:04

Salomon on en peu plus.
Il faut remplacer ce futur condamné. Avec toutes les erreurs et les mensonges qu'il a accompli avec brio, une petite retraite à la santé le maintiendrait dans le milieu..

007 en 2021 méchannnnnt Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 21:49

la fin é proche

Nico38 Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 22:26

@007 en 2021 méchannnnnt la fin non, le reconfinement oui... enfermés jusqu'en juillet.

ParigoLococo Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 21:13

Plus que les chiffres, lire les commentaires ci-dessous et probablement ci-dessus nous prouve que le combat est loin d'être gagné.

BlancDeBlanc Il y a 1 mois Le 17/12/2020 à 21:13

Finalement, le meilleur vaccin c'est"zéro rencontre". Parce que le contaminant potentiel, c'est l'AUTRE. Plutôt vivre seul qu'à plusieurs autour du cercueil. La vie est trop belle .Ha-Ha-Ha ! . A chacun(e) son sort. Pas vrai ?....MDR