Belgique : la police tombe sur une orgie géante en plein confinement

  • La police pensait intervenir pour simple tapage nocturne...
    La police pensait intervenir pour simple tapage nocturne... Illustration unsplash - Baptiste MG
Publié le , mis à jour

Une nouvelle orgie géante organisée en Belgique pendant le confinement a valu aux participants une pluie d'amende.

Après la sulfureuse soirée clandestine organisée le 27 novembre à Bruxelles, et la démission de Jozsef Szajer, ancien eurodéputé anti-gay qui y participait, la Belgique fait une nouvelle fois la une des médias suite à l'organisation d'une orgie géante, dans le sud du pays.

À quelques kilomètres de la frontière française, à Saint-Mard, la police est tombée sur une partie fine géante ne réunissant pas moins de 56 personnes dans la nuit de samedi à dimanche. La plupart des individus seraient français.

Comme le rapporte le journal local La Meuse, la "partouze géante" qui devait être une simple fête d'anniversaire s'est transformée en une immense orgie. Le billet d'entrée à 250 euros n'a visiblement pas freiné les participants.

"Que viennent-ils faire chez nous ?"

Le maire de la commune s'est dit scandalisé suite à cette affaire en plein confinement. "Que viennent-ils faire chez nous ? C'est interdit ! J'en ai marre. Cela est déjà arrivé, mais ici cela prend d'autres proportions. C'est totalement irresponsable…"

La police qui pensait intervenir pour simple tapage nocturne a finalement dressé une pluie d'amende pour non-respect du confinement.

Midi Libre